Ce qui est passé a fui, ce que tu espères est absent, mais le présent est à toi  Sagesse arabe
La commune

Fermer Infos officielles

Fermer Découverte

Médiathèque La Forge
Vivre à Pouzols

Fermer Vivre ensemble

Fermer Les associations

Fermer Professionnels et services

Fermer Hébergements

La Docuthèque

Conseil municipal

L'eau à Pouzols
Recherche




Calendrier
Quelques photos


Le canal de Gignac

 

A la fin du 19°siècle, l’invasion du phylloxéra détruit une partie du vignoble. Il faut chercher à produire d’autres végétaux ; mais le climat de la région ne permet guère d’autres cultures que celle de la vigne.

C’est alors, qu’un vieux projet datant du 18° siècle refait surface : irriguer les terres de la moyenne vallée de l’Hérault grâce à un canal.

 canal

 

 

Après bien des difficultés, une association syndicale autorisée (ASA) voit le jour le 26 juin 1879. Les travaux commencent en 1889 et en 1895 le canal est performant pour irriguer les terres agricoles.

Il prend sa source en amont de St Guilhem le Désert grâce à un barrage situé sur le fleuve Hérault au niveau de la combe du cor. Il parcourt une longueur de 52 km pour se rejeter dans l’Hérault qu'il longe sur 10 km. Il a une pente de 1 mm par mètre jusqu’au répartiteur situé à l’entrée des gorges près du pont du diable (à cet endroit, il se situe déjà à 22 mètres au dessus du niveau de l’Hérault). Un système de vannes permet ensuite de diviser le canal en 2 bras pour irriguer la rive gauche du fleuve sur 27 km jusqu’à Tressan et la rive droite sur 15 km jusqu’à Ceyras.

Le tracé a été conçu de telle sorte qu’il domine les terrasses de l’Hérault. Il épouse les formes du terrain et remonte au maximum dans chacune des vallées des affluents de l’Hérault. La construction de nombreux ouvrages d’art a été nécessaire : des bâches métalliques, des aqueducs, des souterrains, des siphons, des vannes métalliques. Mais aucun réservoir régulateur n’a été aménagé car la roche est calcaire et le sous-sol fissuré.

 

 

canalet1.jpg  canalet2.jpg

 

 

Partant du canal principal, un réseau de 250 km de canalets a été aménagé pour amener l’eau vers les parcelles souscrites. C’est ainsi que 3000 hectares de terres peuvent être irriguées sur le territoire de 13 communes, Pouzols en faisant partie. Le système fonctionne de Mars à Octobre. Le reste de l’année c’est la période qui permet l’entretien des ouvrages et le nettoyage des canaux.

 

 canal1.jpg  

Aujourd’hui, étant donné la raréfaction de la ressource en eau et l’évolution des besoins , le système de distribution a évolué. Sur les canaux principaux , des ouvrages de régulation ont été mis en place afin de maîtriser le débit de l’eau (un de ces ouvrages est situé à Pouzols au lieu-dit « Fontaine des pigeons ». Un système de télégestion mis en place au siège de l’ASA à Gignac assure la commande à distance des principales vannes du canal.

 

Utilisation de l’eau:

Autrefois, l’arrosage se faisait par rigoles: chacun prenait l’eau pendant les horaires qui lui étaient attribués en début de saison à raison de 5 heures par hectare et par semaine, de jour comme de nuit.

Aujourd’hui, les agriculteurs utilisent le système d’arrosage par goutte à goutte, ce qui permet de réduire la consommation et d’avoir l’eau à disposition permanente. L’ASA distribue également l’eau brute dans des zones urbanisées pour l’arrosage des jardins d’agrément, ce qui apporte une économie sensible d’eau potable coûteuse et assure un cadre de vie de verdure.

 

Coordonnées de l'ASA de Gignac: 1 parc du Camalcé, 34150 Gignac -Tél: 04.67.57.50.21 - Fax: 04.67.57.20.76


Lettre d'information
Pour avoir des nouvelles de ce site, inscrivez-vous à notre Lettre d'information.
Captcha
Recopier le code :
Révision du POS
Météo
Situation
France

Département de l'HéraultPouzols

Visites

   visiteurs

   visiteurs en ligne

Calendrier
^ Haut ^